mercredi 28 juillet 2010

"Lorsque nous vivions ensemble" T.1, T.2, T.3 de Kazuo KAMIMURA, éditions Kana





Cette histoire fleuve de près de 2100 pages se passe au Japon au début des années 70. Kyôko et Jirô sont un jeune couple qui vient de s'installer ensemble. Elle est graphiste et lui mangaka débutant. Leur relation n'est pas facile, chacun des deux se retranchant souvent dans le silence. Lui prostré sur sa table à dessin, elle dans ses délirs. Jirô voudrait se marier, lui refuse obstinément. Elle fini par tomber enceinte et plutôt que lui revéler la chose, elle préfère avorter. Elle fait une émoragie et Kyôko apprend  la nouvelle de l'avortement qu'il vit très mal. Jirô fini par faire une dépression qui la conduit dans un centre de repos. 
Une construction du récit en petits chapitres avec une mise en avant sur un objet, une fleur, un voisin, une situation. Un cadrage très cinématographique font de ce manga une réussite. Seule la longueur peut rebuter. Un seul volume de 700 pages aurait largement fait l'affaire.
Kazuo Kamimura, l'auteur, a aussi écrit "Lady Snowblood" qui a influencé Quentin Tarantino pour "Kill Bill"
Une histoire d'amour tumulteuse qui ne mérite pas le sigle "public averti" qui est apposé dessus. Car s'il y a certes quelques scènes difficiles elles sont noyées dans les 2100 pages.

2 commentaires:

Guillome a dit…

une trilogie que nous a bouleversé ! le cadrage cinématographique contribue énormément à la réussite de ce manga !

Kactusss a dit…

Oui c'est vrai qu'il y a moyen d'apprendre pas mal de plan cinématographique dans ce manga.