samedi 4 janvier 2020

PREMIERES TROUVAILLES 2020 ! L'ANNEE COMMENCE BIEN !

Toujours chez mon bouquiniste préféré !

"Dessins d'ailleurs" de Loustal à 12 euros avec à l'intérieur, ceci :


Une chouette dédicace !

"Ida" T.1 EO à 5 euros avec à l'intérieur, ceci :

Une chouette dédicace !

"Ida" T.2 EO à 5 euros avec à l'intérieur, ceci :

Une chouette dédicace !

"Ida" T.3 EO à 5 euros avec à l'intérieur, ceci :

Une trop chouette dédicace !
L'année 2020 commence sur les chapeaux de roues !

DERNIERES TROUVAILLES 2019 !

Un bouquiniste et ce que j'ai pu trouvé aussi lors de notre réveillon en Bretagne :

Chez mon bouquiniste préféré :

"La guerre" de Bastien Vivès EO à 2.5 euros

"Le grand livre des énigmes" sur la série XIII à 4 euros

"Les chroniques de la guerre de Lodoss T.1 et T.2, seul le T.2 en EO à 7 euros les deux.
Dans une boîte à livre :

"HellSpawn" T.3


Chez Happy Cash en Bretagne :
"Arkham asylum" à 11.99 euros

"Preacher" intégrale T.2 à 16.99 euros

"Spirit" T.1 EO à 14 euros, le prix du neuf ! Bordel !

"Cayenne" EO à 9.99 euros
DVD "Hero corp" saison 1 et 2 à 3.99 euros

Sur le marché en vacances, un soldeur propose quelques bd :

"Traquemage" T.2 EO à 7.5 euros
Voilà, cela marque la fin des trouvailles de 2019 !

Voici venue l'heure du bilan :

- 339 bd achetées cette année,
- 152 dédicaces dont 52 d'auteurs que je n'avais jamais croisé (l'effet déménagement très certainement),
- 86 cd ou vinyles,
- 30 dvd

vendredi 3 janvier 2020

GAGNE A UN CONCOURS

Gagné juste avant Noël, à un concours Facebook, sur la page des éditions Sarbacane :


Merci à eux !

lundi 9 décembre 2019

NOUVELLES TROUVAILLES DE FIN D'ANNEE 1

Je mets "1" dans le titre car l'année n'est pas encore tout à fait terminée !

Sur internet :

"Le Khan" T.1 EO à 10.43 euros

"L'assassin qu'elle mérite" T.3 EO à 17, 43 euros

"Tamara De Lempicka" EO à 13.05 euros

Chez le soldeur habituel :



Trois revues "America" à 4 euros pièce, quand on sait que neuf c'est 19.90 euros !
 chez Noz, il y a un petit moment déjà. Gaston de A à Z à 2.50 euros. J'en ai pris deux, un pour une de mes collègues, un pour moi.
Ajouter une légende

Festival BD "Causons cases à Cousance" dimanche 8 décembre 2019

Première participation à ce festival. Un des derniers à ne faire ni payer l'entrée, ni limiter le nombre de bd à l'entrée, ni imposer l'achat. Juste pour ça un grand merci !
La seule règle est de ne pas passer deux fois chez le même illustrateur. Ce que j'ai respecté !
Donc j'ai acheté une bd à la librairie et j'en ai fait 3 que j'avais déjà. Quand on impose pas, ça marche mieux.
Par contre, je ne comprends pas bien les soldeurs. Des prix assez chers ! Par exemple des nouveautés notées EO à 15 euros, alors qu'elles sont toujours disponibles dans le commerce à moins cher ! Et une série que je recherche "Le Poulpe" notées 10 euros alors que la valeur neuve est à 10,5 ou 11 euros ! Je n'appelle pas ça de la solde (cette série n'est pas cotée). Ce qui fait que les soldeurs se plaignaient de ne pas assez vendre...

André Houot sur "Le Khan" T.1

Yannick Corboz sur "Lassassin qu'elle mérite" T.3

Jérôme Lereculey sur "Avant" T.1

Emmanuel Michalak sur "Aslak" T.5

lundi 25 novembre 2019

Roman de Minette Walters "Les dernières heures" lu dans le cadre d'un partenariat Babelio




Mois de juin de l'an 1348 : une épidémie monstrueuse s'abat sur le Dorset et décime peu à peu les habitants. Nobles et serfs meurent par milliers dans d'atroces souffrances.

Quand la pestilence frappe Develish, Lady Anne a l'audace de nommer un esclave comme régisseur. Ensemble, ils décident de mettre le domaine en quarantaine pour le protéger.
Bientôt, les stocks de vivres s'amenuisent et des tensions montent car l'isolement s'éternise. Les villageois craignent pour leur sécurité lorsqu'un événement terrible menace le fragile équilibre. Les gens de Develish sont en vie, mais pour combien de temps encore ? Et que découvriront-ils quand le temps sera venu pour eux de passer les douves ?

Titre original : The Last Hours (2017)
Langue française | Traduit de l'anglais par Odile Demange | 528 pages | Sortie : 19 Septembre 2019 | ISBN : 9782221217115

Cela faisait très très longtemps que je n'avais pas fait de partenariat (livre gratuit en échange d'une chronique). Je n'avais plus le temps. Pierre de Babelio m'a proposé ce titre. J'ai dit "oui"... et voilà, je suis en retard ! Beaucoup de mal à trouver du temps pour commencer le roman et puis pour écrire cette chronique.
Alors pourquoi j'ai dit oui ? Déjà je connaissais déjà Minette Walters ayant déjà lu, un de ses polars "Cuisine sanglante". Mais là, il ne s'agit pas du tout d'un roman policier mais s'une sage se déroulant au moyen âge. J'aime beaucoup cette période (notamment en bande-dessinée). J'aime beaucoup l'héroïc fantasy aussi qui se passe dans un contexte moyenâgeux mais les autres codes de ce genre ne sont pas présents dans "Les dernières heures" (magie, elfes, nains, etc...). On s'approche plutôt d'un roman historique mais sans réel soucis de véracité. Il n'y a pas de lien avec des événements historiques cités. On sait juste que l'on est au moyen âge, en Angleterre durant la guerre de 100 ans.
Et durant la période ou la peste noire à fait des ravages. C'est d'ailleurs le point central du roman. Cette peste qui apparaît assez vite, lorsque que le père d'Eleanore quitte le domaine de Develish pour organiser les noces de sa fille avec un seigneur voisin. Dès l'arrivée, l'ambiance est pesante et des soupçons font penser qu'une maladie fait des ravages. La troupe repart mais ce n'est seulement que quatre membres qui réussissent à retourner au pied du château.  Les occupants qui ont eu vent de la maladie on relevé le pont-levi. Le châtelain meurt tout de suite, suivi d'assez prêt par deux de ses chevaliers. Seul, un homme semble ne pas être affecté. Il est laissé en quarantaine à l'extérieur. Cette bonne gestion de la crise est du à Lady Anne, qui est le véritable personnage central du roman. Ces décisions justes et bien organisées vont sauver la vie à la communauté entière. Elle est aidé pour cela par ses gens qui ont tous trouvé refuge dans la cour du château et de notamment avec l'aide précieuse d'un cerf, prénommé Thaddéus, qui va vite prendre la place du l'intendant et organiser la survie de tout le monde. 
La fille Eleanore, est quand à elle une véritable petite peste de 14 ans. Elle a trop été gâté par son père et ne comprend pas l’alliance de sa mère avec ses sujets. Elle ne comprend d'ailleurs pas du tout la gravité de la situation étant, comme son père l'était, complètement inculte. Ce qui n'es pas le cas des villageois, qui aidé par Lady Anne, ont appris à lire.
A un moment, il faudra bien aller voir ce qu'il se passe à l'extérieur. Car le monde entier semble avoir disparu à l’exception d'un sir avec quelques chevaliers belliqueux qui seront vite mis en déroute. Mais je ne vais pas dévoiler plus loin l'histoire. 
C'est un premier tome. Je me demande bien ce qu'il va bien pouvoir se passer dans le tome 2. L'histoire du tome 1 se suffisant à elle même. J'ai beaucoup aimé l'ambiance de ce roman. il se lit très agréablement. Je dirais qu'il peut être lu par le public ado ou par les amateurs de roman du moyen âge.

Festival BD Boum à Blois. Dimanche 24 novembre 2019.

Deuxième année que j'y vais mais je n'ai pas pu faire le déplacement le samedi pour cause de travail. Donc passage uniquement le dimanche. Mais quand même 10 dédicaces alors que j'étais seul, pas d'aide cette fois-ci:

Anlor sur "A coucher dehors" T.1

Virginie Augustin sur "Conan le Cimmérien" T.6

Etienne Davodeau sur "Cher pays de notre enfance", gagné au tirage au sort

Bézian sur "Donjon Monsters" T.10

Jacques Ferrandez sur "Arrière-pays" T.2

Anlor sur "Camp Poutine" T.1

Rabaté sur "Vive la marée !"

Fred Vignaux sur "Thorgal" T.37

Fabrice Lebeault sur "Le Spirou de" T.13

Stanislas Gros sur "La nuit"