mercredi 21 septembre 2011

"L'Entier et la Rose" tome 1 de Kay Kenyon, éditions Bragelonne



Partenariat entre Livraddict et Bragelonne, merci à eux !

Résumé quatrième de couverture :
Titus Quinn, pilote interstellaire, est prêt à tout pour retrouver son épouse et sa fille. Il est persuadé qu’après le naufrage de leur vaisseau, ils ont été tous trois projetés dans un autre univers : « l’Entier ». Un endroit à la fois étrange et attirant, peuplé de différentes espèces intelligentes qui vivent sous un ciel de feu qu’on appelle la splendeur. Les Tarigs, seigneurs élégants mais cruels, règnent sans partage sur ce monde fabuleux.
Resté longtemps leur prisonnier, Quinn réussit à s’échapper et à revenir sur Terre, seul hélas. Sans preuves ni souvenirs précis de son séjour là-bas, personne ne croit à son histoire. Jusqu’au jour où la compagnie Minerva découvre des indices de l’existence de l’Entier. Quinn reçoit la mission d’y retourner, afin d’ouvrir cet eldorado à la convoitise de ses employeurs.
Mais Quinn n’a qu’une idée en tête : sauver ses deux bien-aimées.

Mon avis :

Une fois n'est pas coutume j'ai senti le besoin de copier le résumé du quatrième de couverture. J'aurais pu faire un résumé mais cela aurait été un petit peu difficile. Je n'ai pas été au bout du livre, j'ai abandonné à la page 352 après près d'une semaine d'effort pour essayer de rentrer dedans. Rien à faire.

Nous suivons donc un ancien pilote, Titus Quinn, qui a été victime d'un terrible accident qui a vu la disparition de sa femme et de sa fille. Il est persuadé qu'elles sont quelque part. Une avancée scientifique permet de passer dans d'autres mondes. Quinn y est envoyé, il doit connaître l'endroit pour y avoir déjà séjourné durant quelques années, mais il ne se rappele de plus rien. 
C'est sur une base scientifique qu'est construit ce roman mais il n'est nullement question ici de science-fiction de Hard-science. Tout est expliqué sans rentrer dans les détails et ce n'est donc pas cela qui m'a rebuté dans ma lecture (j'ai par ailleurs déjà lu de la hard-science sans en éprouver de la difficulté). 
Il y a aussi un petit côté fantasy dans le récit une fois que Quinn a remi les pieds sur cet autre monde parallèle au notre. Les décors et les animaux font un peu penser à cela. Ainsi qu'aux mondes que Jack Vance avait pu créer. L'Entier est ce monde, alors que la Terre y est appelée "La Rose" car les habitants de l'Entier, qui ont déjà visité la Terre, ont trouvé ces fleurs magnifiques. Il reste d'ailleurs des traces, sur Terre, de leurs passages dans toutes nos légendes et mythes.
Il y a beaucoup de bonnes idées dans la construction et la présentation de ce monde, très différent du notre. Il y a de nombreuses espèces qui sont toutes agencée sur le modèle d'une civilisation ancienne (Kenyon s'inspire beaucoup de la civilisation chinoise) avec ses règles, ses castes et ses religions. Il y a donc une très grande partie consacrée à la description de ces points et c'est cela qui a du m'endormir. J'avais le plus grand mal à lire en me concentrant sur le récit. Peut-être un peu de fatigue, due à la rentrée scolaire, aussi...
Il faudra qu'un jour je retourne sur ce monde comme l'a fait Titus Quinn pour aller un peu plus loin...

4 commentaires:

reveline a dit…

Dommage...
Pour ma part, j'ai vraiment beaucoup aimé ce roman qui m'a donné envie de lire la suite et de lire davantage de SF.

Kactusss a dit…

@ Reveline : oui complètement passé à côté ! Content qu'il t'ai plu !

cély a dit…

alors moi la couv m'a beaucoup plu quand je l'ai reçu mais j'hésite encore, il faut dire avec tout ce que je reçois...je pense que je passais finalement!

Kactusss a dit…

@ Cely : C'est vrai que la couv est magnifique, c'est ce qui m'avait donné envie de postuler à ce partenariat !