mercredi 16 juin 2010

"La théorie des dominos" de Alex Scarrow, éditions Le Cherche Midi



Partenariat entre Livraddict et Le Cherche Midi

Lundi, une série d'attentats visant des raffineries, des sites de productions de pétrole, des pipelines et des passages de pétroliers se produisent. Les marchés financier, les gouvernements réagissent de suite. Nous sommes dans une situation de crise grave. Jennifer Sheppard, pense quitter son mari et pour le moment elle se trouve assez loin de Londres, convoquée à un entretien d'embauche. Pendant ce temps son mari, Andy, est en Irak, piégé dans un village avec un bataillon de soldats anglais. Les enfants, Jake et Leona sont respectivement à l'école et à la fac. La situation dégénère très vite. Les axes de circulations sont coupés, l'armée bloque les aéroports et les routes. Un système de rationnement doit être mis en place mais après une intervention désastreuse du 1er ministre à la télévision c'est vite la panique dans les rues. Les magasins sont pillés, les gens n'hésitant pas à tuer pour prendre quelques bouteilles d'eau. Chacun de son côté essaie de survivre. Jennifer, Andy, Jake et Leona doivent se regrouper pour avoir une chance de survivre.
Andy, en Irak pense que l'attaque simultanée correspont étrangement à un rapport qu'il avait remis il y a une dixaine d'année à des commanditaires mystérieux. C'est d'autant plus inquiétant que sa fille Leona semble être la cible d'un tueur à gage...
Ce livre est vraiment bien construit. Des chapitres courts. De l'action qui touchent cette famille en divers endroits d'Angleterre et du globe. Autant dire que l'on tourne les pages et que la tension monte. L'idée de départ est très interressante et nous montre notre dépendance face au pétrole et à la fragilité de nos systèmes économiques. Plus personne ne sait se débrouiller ou produire sa propre nourriture, il nous faut un super marché bien achalandé sinon c'est la panique totale. Les gouvernements ne sont pas en reste, leur gestion de la crise est déplorable. Ce livre m'a rappelé un peu "La route" sauf que là, nous sommes en direct dans la crise et non pas 9 ans après celle-ci. Cela fait penser que l'on peut être aussi fragile devant d'autres éléments que naturels ou climatiques comme cela semble être le cas dans "La route".
J'ai tiqué un peu à un moment en lisant une phrase du résumé de quatrième de couverture qui est : "Le scénario apocalyptique est en marche. Un seul homme peut l'arrêter". Le "un seul homme peut l'arrêter" fait un peu peur. Je ne suis pas très preneur de scénario à la 'James Bond" ou le héros parviens toujours à s'en sortir quelque soit la situation. Mais dans ce livre, il n'est nullement question de cela. Une fois le livre lu, on se demande bien ce que vient faire cette phrase.

Bref, c'est une bonne lecture. Très agréable, un peu flippante certe mais j'ai commence à mettre des boîte de conserve et de l'eau de côté, je devrais donc dormir plus tranquillement !

8 commentaires:

El Jc a dit…

Je guetterai la sortie en poche de celui ci. Le parallèle que tu en fais avec "La route" est il du au contexte ou fait il référence également au style ?

Kactusss a dit…

@ El Jc : Non pas pour le style mais le contexte de fin du monde même si la cause n'est pas la même. Pour le style celui-là est plus dans le style Grisham, etc...

les mots de nanet a dit…

J'ai aussi lu ce livre, et j'en fait un commentaire similaire : très bon ! Je n'ai pas lu la Route, je vais chercher ce livre, pour voir ce que donne une vision d'une crise après quelques années...

J'ai beaucoup aimé le style de l'auteur, et j'avoue que je vais attendre la traduction d'un de ses prochain romans !

Joli critique. Biz, nanet

Kactusss a dit…

@ Nanet : merci pour ton commentaire. La route est différent au niveau du style mais très interressant lui aussi.

Anonyme a dit…

Tu as le temps de lire tout ça pendant la coupe du monde ou tu avais pris de l'avance ?
(Philippe, Loisirs les bons plans - je ne dis plus les bp parce que ça fait mauvais genre en Lousiane et ailleurs...)

Kactusss a dit…

@ Phil : oui j'ai toujours le temps de lire mais plus trop le temps de mettre tout ça sur mon blog... Et ce n'est pas à cause de la coupe de monde que je boycotte chaque fois ! Mais à la faute de mes travaux ici à l'extérieur de ma maison.

Pikachu a dit…

Ahah ! Moi aussi ce livre m'a bien plu ! Un rythme très soutenu, des personnages pas "plats" et une histoire qui tient bien la route :)
Nos avis convergent sur ce livre (sauf pour le nom de famille de Jenny... confusion avec le nom de la rue ?) que je recommande !

Kactusss a dit…

@ Pikachu : ha bon ? Tu es sur ? Bon je vais vérifier. Merci en tous cas !