vendredi 14 mai 2010

"De fièvre et de sang" de Sire Cédric, éditions Le Pré aux Clercs


Lecture dans le cadre d'un partenariat entre Livraddict et Le Pré aux Clercs


Le commandant Vauvert est sur le point de retrouvé une jeune fille enlevé par deux frères. Il a été aidé pour cela de la profileuse albinos Eva Sviirta qui l'accompagne. La cavalerie est sur le point d'arrivé mais l'accès à la ferme des deux frères est assez difficile. Vauvert et Eva Sviirta prennent les devants et vont découvrir un véritable carnage dans la ferme. Pas loin de 21 cadavres charcutés sont retrouvés dans la grange. Un loup traine dans la cour mais il n'est pas agressif. Les deux frères sont tués lors de l'assaut. Le loup a disparu. Malgré la fin de l'affaire le commandant Vauvert n'est pas satisfait. Comme s'il manquait quelque chose pour clore le dossier. Eva Svirrta retourne à Paris.
Quelques mois plus tard, deux meurtres sur des femmes utilisant le même modus operandi ont lieu à Paris. Eva Sviirta est tout de suite sur place. Elle sera enlevé par le tueur durant son enquête. Le commandant Vauvert quitte sa brigade pour lui porter secours...

C'est la première fois que je lis un roman de Sire Cédric et j'ai dévoré le livre. Il faut dire qu'il est écrit dans un style qui facilite la chose. Beaucoup d'actions, des chapitres cours et un mélange thriller / fantastique qui n'est pas habituel et qui permet de pousser encore un peu plus loin le malaise des livres avec tueurs en série. 
Les personnages sont bien campés, ils sont tous crédibles même s'il y a peut-être un peu trop de clichés. Le commandant Vauvert étant le flic divorcé ayant ses méthodes. La profileuse étant albinos qui ne s'entend pas avec un de ses collègues.
Il y a beaucoup de sang versé et les policiers sont un peu débordés face à ce tueur qui sort un peu du profil habituel. En effet, l'auteur introduit une partie fantastique à son thriller. La tueuse étant une adepte de la comtesse Erzebeth Bathory (Comtesse hongroise, surnommée " La comtesse sanglante " et, parfois, la " comtesse Dradula ")., elle réussit à faire appel aux forces obscures et à des démons pour se rajeunir. Autant dire que les policiers ne vont pas tout comprendre.
Ecrit dans un style facile à lire, le roman rappelle les styles de Maxime Chattam, pour le côté thriller et celui de Stephen King pour le côté fantastique. De bonnes pointures en guise de comparaison.
Sir Cédric est l'auteur d' autres livres, mais il en est un dont on entend beaucoup parler sur les forums, il s'agit de "L'enfant des cimetières" et j'ai très envie de le découvrir.

Un lien vers un site qui parle de la comtesse Bathory, en bas de page (pour les gothiques) :
Comtesse Bathory

3 commentaires:

Lelf a dit…

C'est cool que tu aies apprécié. Pour ma part j'ai beaucoup aimé l'Enfant des cimetières et hier je me suis acheté Dreamworld, recueil de nouvelles :)
J'attendrai un peu pour De Fièvre et de sang ^^

Kactusss a dit…

Merci Lelf pour ton commentaire. C'est sympa de passer voir ce qui se passe ici même si c'est très calme en ce moment, pour cause de béton !

Enigma a dit…

J'ai adoré ce livre! le mélange Fantastique/thriller est brillant!
Je te laisse ma chronique si ça t'intéresses:
http://metamorphoselivresque.blogspot.fr/2012/05/de-fievre-et-de-sang.html

=)